Du côté de Bristol

Publié le par tangi

Quand le sentimental Gui Boratto rencontre les puissants Massive Attack, celà donne ce Paradise Circus, joliment transcendé, porté par une Hope Sandoval plus aérienne que jamais.


Portishead prête sa voix à Amnesty International à travers le "retro futuriste" Chase the Tear, un morceau mis en vente sur le site d'Amnesty, ici.

Publié dans Musiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article